• Pinterest - Black Circle
  • Facebook Black Round
  • Instagram Black Round

© 2016 Kim Goyon Graphisme

You only live once !

November 17, 2018

Il y a quatre ans, j'ai perdu une personne chère à mon coeur. Cela a été le plus gros électrochoc de ma vie. Je n'avais jamais connu cette douloureuse épreuve. Cela a eu un effet sur moi, qui doit arriver souvent j'imagine en cas de deuil : cela m'a transportée dans une forme d'état d'urgence. Chaque jour, j'ai en tête que la vie peut s'arrêter demain et je veux profiter à fond de chaque jour, chaque heure, chaque moment. Je vis comme si tout pouvait s'arrêter du jour au lendemain; je fais les choses maintenant; je ne repousse plus rien à plus tard. Enfin, je parle des choses qui me tiennent à coeur, de mes priorités de vie. De ce qui me fait vibrer.

 

Voilà pourquoi j'ai décidé d'arrêter de repousser à demain l'envie de faire un autre métier. J'ai changé de métier et je me suis lancée dans cette folle aventure de l'entrepreneuriat que je ne regrette pas un seul jour. Voilà pourquoi je suis présente pour les personnes

que j'aime quand ils ont besoin de moi, je mets tout en pause et je vais les voir. Voilà pourquoi je me suis tatouée des choses importantes sur mon corps. Voilà pourquoi j'ai commencé à voyager en sac à dos avec mon chéri. Voilà pourquoi je me suis lancée dans l'apprentissage du surf. Je vis à 2000%, je fais les choses qui me tiennent à coeur en ayant en tête que tout peut s'arrêter demain. 

 

Je pensais que cet "état d'urgence" allait s'en aller, petit à petit. Mon père m'a dit "Mais tu ne vas pas pouvoir vivre comme cela toute ta vie". Et je me suis dit qu'il avait peut-être raison. Qu'un jour j'arrêterais peut-être de penser à ce Carpe diem. Que tout redeviendrait comme avant et que j'allais me calmer ! 

 

La vie a fait est que nous avons de nouveau perdu un proche il y a très peu de temps. Cela a relancé au maximum cet était d'urgence en moi. Je me rends compte chaque jour que j'ai de la chance d'être en vie et de pouvoir profiter de mes proches. Je réalise que j'ai de la chance d'avoir encore les proches qui sont toujours là. Je veux profiter de la vie pour ceux qui sont partis et qui ne peuvent plus le faire. 

 

Je réalise encore plus que dans la vie rien n'est acquis, que tout ce que nous avons est éphémère et qu'il faut en profiter tant qu'il est

encore temps. Il faut profiter de nos proches tant qu'ils sont là. Il faut profiter d'une situation agréable tant qu'elle est comme cela. Il faut profiter de sa vie tant qu'elle est encore ici bas. On fait souvent les choses en se disant : "oh mais j'ai le temps, on verra pour plus tard", "là ce n'est pas le bon moment, je préfère attendre", "je ne vais pas lui dire ça il va trouver ça bizarre", "je ne vais pas faire ça, que vont en penser les autres ?". Alors qu'en fait, si on savait que cela pouvait s'arrêter demain, on irait sûrement plus à l'essentiel. 

 

Je me disais que j'allais peut-être arrêter certaines choses que je fais depuis cet "état d'urgence" mais en fait je ne le ferai pas. Je vais continuer à dire je t'aime à la fin de chaque appel à ma famille, comme si cela pouvait être la dernière fois que je leur parlais. Je vais continuer à dire à mes amis tout le bien que je pense d'eux et la chance que j'ai de les avoir dans ma vie, que ce soit par écrit ou à l'oral. Je veux qu'ils sachent ce que je pense d'eux. Je vais continuer à faire des tonnes de câlins à mon chéri, à mon chat, à mes amis, et tant pis si c'est trop ! Je vais continuer à faire la folle quand l'envie m'en prend, et je me fiche de ce qu'en pensent les autres ! Je vais continuer à discuter, philosopher et à refaire le monde avec les gens que j'aime en parlant à coeur ouvert. Je vais continuer à écrire des lettres d'amour à Noël. Je vais continuer à faire des choses que j'aime, là, maintenant et pas demain. 

 

Et vous, que feriez-vous si tout devait s'arrêter demain ?

 

Je termine par cette citation de Johann Wolfgang von Goethe :

“Rien n'a plus de valeur qu'aujourd'hui.”

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mes jolis bonheurs ce sont vous !

September 1, 2018

1/2
Please reload

Posts Récents

September 28, 2019

November 17, 2018

October 27, 2018

September 22, 2018

Please reload

Archives