• Pinterest - Black Circle
  • Facebook Black Round
  • Instagram Black Round

© 2016 Kim Goyon Graphisme

Apprendre à ne rien faire !

October 20, 2018

Je ne sais pas vous, mais moi quand je ne fais rien, je déprime ! Je lis de plus en plus de magazines et de livres qui parlent du fait d'en faire moins, de réduire notre vitesse et de laisser place à l'ennui. Sauf que je trouve cela très dur !

 

La preuve en est, il y a quelques semaines nous avons passé le week-end chez nous avec chéri. Nous avions besoin de nous reposer donc nous avons décidé volontairement de ne rien programmer, de ne voir personne pour avoir le temps se nous reposer et de ne rien faire. Je le savais, je pensais vraiment que c'était nécessaire et que nous ferait du bien. Malgré tout, quand le samedi matin est arrivé, j'ai paniqué ! Je me suis réveillée toute bizarre, le moral pas au top, et le fait de savoir notre planning vide m'a attristée. D'habitude, nous avons toujours des milliards de chose de prévu le week-end. Alors dès qu'on se lève c'est petit dèj, une douche et hop on file à notre première destination. Mais ce samedi là, rien à faire !

 

Nous avons donc pris le temps de nous faire un petit déj au lit, super chouette ! Mon chéri est même allé me chercher une chocolatine (oui je vis à Bordeaux alors je m'acclimate !) et a fait des oeufs brouillés, yummy ! Et malgré ce repas parfait, j'étais toujours un peu morose (vous allez vous dire "oh lala elle est chiante", et vous aurez raison !). Alors après, me voyant dans cet état, mon chéri (qui est le plus adorable de la Terre, voire même de l'Univers) m'a proposé de me faire un massage pour que je me détente. J'ai accepté (en même temps cela ne se refuse pas ?!) mais je me suis pas fait d'illusions sur le faire que ça n'allait rien changer à mon état d'esprit. Je me trompais. En fait, petit à petit, au fur et à mesure du massage, je me suis laissée aller.

 

J'ai senti mon corps et mon esprit se détendre, et mon angoisse de planning vide s'éclipser. A la fin, j'étais bien, zen, relax, et ouverte à la vie ! Je n'étais plus du tout inquiète au sujet de ce planning vide. J'ai alors pu commencer à profiter de mon week-end, de chaque minute.

Dans la foulée de ce délicieux massage, je me suis fait couler un bon bain chaud avec une boule effervescente Lush que j'adore ! Les bains, je m'en fais très peu car c'est pas tip top pour la planète, mais aussi parce qu'il faut prendre le temps pour un bain ! Le faire couler, se prélasser dedans... Donc là, j'ai senti que c'était le bon moment, j'ai pris le temps de le préparer, j'ai allumé des bougies. J'ai sorti mes produits de beauté pour me faire une petite séance "Soin de moi" en même temps. Et mon dieu que c'était bon ! J'ai barboté au moins un heure dedans ! Je me suis laissée aller à penser à tout et n'importe quoi, j'ai bullé ! J'ai laissé poser mon masque pour les cheveux pendant au moins 30 minutes ! J'étais au top ! Car c'est l'avantage quand on n'a rien de prévu, on peut prendre le temps de profiter de chaque chose que l'on fait. Je n'avais pas de rendez-vous ou de contrainte donc je n'ai pas regardé la montre. D'ailleurs je suis sortie de mon bain à 13h30, et cela n'avait aucune importance ! 

 

Ensuite, nous avons pris le temps de nous faire un bon déjeuner, sans être pressés, en profitant de ce moment de cuisine à deux. Puis nous sommes allés nous balader en ville, sans but, sans contrainte horaire. Nous avons erré dans les rues, pour le plaisir, juste

comme ça, le nez en l'air comme dirait l'autre ! Puis retour à la maison, petite sieste (et oui, ne rien faire ça fatigue !!) puis diner et sortie improvisée au ciné. 

 

Le dimanche, même programme puisque toujours pas de programme. Nous sommes allées courir, puis petit tour au marché pour faire le plein de fruits et légumes. De retour chez nous, la faim s'est fait sentir alors nous sommes allés bruncher, toujours sans se presser. Puis petit tour dans un vide grenier pour chiner un peu. 

 

Voilà donc le résultat d'un week-end sans programme, sans rendez-vous, sans contrainte. Un week-end à l'écoute de nos envies. Un week-end détendu, sans montre. Un week-end qui a laissé la place à notre imagination ! 

 

Je pense que la petite angoisse pourrait revenir mais je vais tout de même faire l'exercice de refaire des week-end OFF, à ne rien faire, à glander, flâner, profiter, se laisser aller. Car finalement c'était l'un de nos week-end les plus ressourçants ! 

 

Et pout terminer cet article, je citerai Miguel de Unamuno :

“L’ennui fait le fond de la vie, c’est l’ennui qui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour.”

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mes jolis bonheurs ce sont vous !

September 1, 2018

1/2
Please reload

Posts Récents

September 28, 2019

November 17, 2018

October 27, 2018

September 22, 2018

Please reload

Archives