• Pinterest - Black Circle
  • Facebook Black Round
  • Instagram Black Round

© 2016 Kim Goyon Graphisme

Sur un malentendu...

June 9, 2018

Parfois, les choses arrivent sur un malentendu. Mais rien ne se passe jamais par hasard ... 

L'exemple en est de mon côté. J'ai toujours adoré chanter. Je chante chez moi, sous la douche, dans la voiture. Je n'ai pas une très belle voix mais au moins je chante juste ! Depuis quelques années l'idée me trotte dans la tête d'apprendre à vraiment chanter. Alors il y a deux ans, je vais m'inscrire un peu tardivement à la maison de la musique à côté de chez moi, pour des cours de chants hebdomadaires. On me dit que je dois tout d'abord passer une audition avec la professeur pour voir si je suis retenue. Je vais donc passer l'audition, autant vous dire que je n'étais pas franchement à l'aise ! Et puis on m'appelle pour me dire que je commence les cours tous les mardis. Youpi !

J'arrive donc à mon premier cours, et là, je tombe de ma chaise lorsque ma prof m'apprend que ce sont des cours de chant lyrique. De l'opéra quoi !! 

 

Ce n'est pas du tout ma culture musicale et si l'une de mes amies avaient été dans la pièce à ce moment-là elle aurait certainement explosé de rire en entendant ça. L'opéra ce n'est pas du tout mon style, je ne suis pas franchement "classique", plutôt un clown qui aime bien faire rire, alors de là à m'imaginer à chanter de l'opéra...  Mais je ne me suis pas démontée, j'ai dit ok je continue quand même, après tout, tout est bon à prendre !

J'apprends donc le chant lyrique, depuis deux ans maintenant. J'ai fait plusieurs "concerts" devant les autres élèves et ma famille. Je ne chante pas très très bien, mais pour une fois dans ma vie je me fiche du résultat ! Je me fiche de fait mourir de rire mon chéri quand je chante devant lui (oui oui, il ne fait pas exprès mais n'arrive pas à s'en empêcher!). Je me fiche de faire bloquer mon chat quand elle m'entend chanter (oui oui, elle me regarde et elle se fige, d'un coup!). Je me fiche de ne pas chanter en français ou bien même des airs que je connais.  Je chante pour mon plaisir personnel, parce que ça m'évade, parce que cela me procure du plaisir et me fait découvrir mon corps d'une autre manière. Et je me fiche du rendu ! Je prends du plaisir et c'est tout ce qui compte.

 

En plus j'ai la chance d'avoir une prof exceptionnelle. Une femme suédoise qui me fait découvrir sa culture un peu plus à chaque cours. C'est une femme talentueuse, mais aussi très ouverte, dans l'échange, passionnée et envoutante. Je l'adore ! On chante autant qu'on discute pendant les cours, et malgré notre différence de culture, notre différence d'âge et de vie, on s'entend vraiment super bien. J'adore quand elle me raconte ses vacances dans sa petite maison en bois en Suède, en pleine nature et a deux pas d'un lac. Elle me fait rêver ! Surtout au moment de Noël ! Elle me raconte toutes leurs traditions suédoises pour Noël, tous les bons petits plats maison qu'elle prépare bien à l'avance (alors que dans ma famille c'est plutôt Noël made by Picard !) et tous les chants de Noël qu'ils chantent en famille, à la lumière des bougies. Bref, elle aime la vie et sait en profiter, comme une vraie Suédoise ! Une vraie douceur de vivre qu'il est bon de partager. Cette rencontre m'a beaucoup apporté depuis deux ans, j'adorais la retrouver chaque semaine.

 

Je vais devoir arrêter les cours puisque nous déménageons à Bordeaux (je vous l'avais déjà dit il me semble, non ???!!) et cela me rend triste. Je vais perdre l'un de mes petits bonheurs : celui de réveiller ma voix, d'apprendre à mieux l'utiliser, d'apprendre à maitriser mon corps, de retrouver ma prof chaque semaine. Et pourtant, qui l'aurait cru il y a deux ans quand je suis arrivée à ce premier cours !

Ces cours et cette femme m'ont beaucoup apporté pendant ces deux dernières années. Ces années ont été importantes pour moi car je me suis construit une nouvelle vie, je me suis découverte, j'ai appris à respecter mes valeurs profondes et à vivre avec elles au quotidien. Je suis persuadée que ces cours et cette rencontre avec cette merveilleuse prof de chant n'étaient pas un hasard. C'est tombé au bon moment dans ma vie.

 

Alors aujourd'hui, je reste à l'écoute des malentendus qui peuvent apporter de jolis bonheurs et de belles rencontres.

 

Et je finirai par cette citation de Pierre Rey :

"Il n'y a pas de malentendus, il n'y a que des malentendants."

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mes jolis bonheurs ce sont vous !

September 1, 2018

1/2
Please reload

Posts Récents

September 28, 2019

November 17, 2018

October 27, 2018

September 22, 2018

Please reload

Archives