• Pinterest - Black Circle
  • Facebook Black Round
  • Instagram Black Round

© 2016 Kim Goyon Graphisme

La gentillesse n'est pas un vilain défaut !

May 19, 2018

Vous avez certainement entendu l'expression "Trop bon, trop con !". Et beaucoup de personnes le pensent vraiment !

 

Ayant été gentille depuis toute petite, je me suis toujours mobilisée pour ne pas l'être trop, ou du moins pour ne pas trop le montrer aux autres. Et cela, pendant quelques dizaines d'années ! On m'a toujours dit qu'on allait abuser de ma gentillesse ou me jouer des tours. On m'a aussi dit que je n'allais pas réussir si j'étais trop gentille car nous vivons dans un monde de compétition. J'ai toujours cru que c'était là mon talon d'Achille.

En plus, je ne suis pas que gentille, j'ai eu le package complet à la naissance : gentille/sensible/naïve !! 

 

Dans le monde du travail, j'ai connu la compétition, et il ne fait pas bon être gentil dans l'entreprise. Alors je l'ai mise de côté aussi dans mon activité professionnelle.
Et puis j'ai rencontré l'homme de ma vie : un homme gentil. Et je suis persuadée que si je l'aime autant c'est en grande partie pour cette belle qualité que je vante depuis que je suis avec lui. Mais à chaque fois, on me regarde de travers et on me dit : "Ah bon, il est gentil, mais pas trop j'espère ? Les gens gentils c'est ennuyant !" Décidément, on lui trouve plein de défauts à cette gentillesse. 

 

Sauf que depuis que j'ai décidé de changer de métier, et de changer de vie !, j'ai décidé de dire bonjour à ma gentillesse, de l'accepter, de la prendre dans mes bras, la pauvre que j'avais bafouée depuis des années, et de lui faire de la place dans ma petite vie ! Et bon sang, ça fait un bien fou ! Elle et moi à présent on vit ensemble, main dans la main, et on se respecte. Je la laisse agir comme bon lui semble, mais je la protège aussi. 
Je m'explique. Je suis gentille à présent, dans ma vie personnelle, avec les gens que j'aime (mais ça me direz vous, c'est plutôt facile), mais aussi avec les gens que je côtoient rapidement dans ma vie, voire même que je croise dans la rue. 

 

Ma gentillesse me fait dire bonjour aux personnes que je croise dans la rue, au marché,

dans le bus. Ma gentillesse me fait discuter avec la caissière au supermarché. Ma gentillesse me fait sourire aux conducteurs des voitures quand ils s'arrêtent pour me laisser traverser aux passages piétons. Ma gentillesse me fait même leur dire merci (alors qu'ils ne m'entendent pas, comme me le rappelle souvent mon neveu qui ne comprend pas pourquoi je fais ça !). Ma gentillesse me fait faire des compliments, souvent, très souvent, aux personnes qui m'entourent. Ma gentillesse me fait rendre des services, aux personnes qui ont besoin de moi. Ma gentillesse me fait faire preuve de compassion, et accepter les gens comme ils sont. Ma gentillesse me fait traiter mes clients avec honnêteté, transparence et respect. Bref, moi je la trouve chouette cette gentillesse.

 

Mais je la protège aussi cette gentillesse parce que certaines personnes essaient d'abuser d'elle. Alors je me fais avoir, parfois, par certains, c'est vrai. Car je ne les reconnais pas du premier coup (ça c'est ma naïveté qui me joue des tours!). Mais on ne

me trompe pas deux fois. Donc lorsque je rencontre des personnes qui ne sont pas sensibles à cette gentillesse ou qui essaient de profiter d'elle, alors je m'éloigne rapidement. Je le fais surtout pour ne pas fragiliser cette gentillesse que j'aime tant à présent. Je le fais pour qu'elle reste telle qu'elle est, et qu'elle ne s'altère pas. Je veux la garder intacte. Elle est parfaite comme ça. 

 

Je n'ai pas l'impression d'avoir choisi cette gentillesse. Elle a toujours été là, comme un bel héritage de mes deux parents qui sont les personnes les plus gentilles que je connaisse. Ils se sont faits avoir, eux aussi parfois, mais ça ne les a jamais empêchés de rester gentils toute leur vie.

 

 

Car j'ai découvert que la gentillesse ouvre plein de portes, de jolies portes. Elle ouvre la porte des coeurs ! Alors il serait tellement dommage de bannir cette qualité sous prétexte que certains en ont fait mauvais usage. La gentillesse appelle la gentillesse, dans 80% des cas, alors tant pis pour les 20%! Quand je souris à quelqu'un à La Poste, en attendant mon tour, alors la personne me sourit toujours en retour. Quand je souris au conducteur qui me laisse traverser, alors il me sourit également. Quand je donne un coup de main à un ami, alors il a envie de m'aider en retour. La gentillesse des uns réveille la gentillesse des autres.
Et c'est aussi pour cette raison que je m'entoure de personnes gentilles, car elles me touchent et me donnent envie d'être gentille aussi. 

Je suis bien la preuve vivante qu'on peut être gentille et s'en sortir dans la vie, ne pas forcément se faire avoir, trouver l'amour, réussir à monter son entreprise, et vivre en harmonie !

 

Donc si vous aussi vous faites partie du gang des gentils, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

 

Et je finirai cette fois-ci par une citation de Jacques Weber :

"La gentillesse est la noblesse de l'intelligence."

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mes jolis bonheurs ce sont vous !

September 1, 2018

1/2
Please reload

Posts Récents

September 28, 2019

November 17, 2018

October 27, 2018

September 22, 2018

Please reload

Archives