• Pinterest - Black Circle
  • Facebook Black Round
  • Instagram Black Round

© 2016 Kim Goyon Graphisme

Fashion addict oui, mais responsable !

May 12, 2018

Aujourd'hui je voulais vous parler d'un de mes petits bonheurs quotidiens : m'habiller le matin ! Depuis très longtemps, j'adore les fringues et la mode. Je ne sais pas franchement d'où ça me vient, je suis la seule à être droguée dans ma famille, mais je l'assume !

 

J'ai toujours adoré faire les magasins, prendre le temps de trouver des pièces sympas qui me correspondent et mettent en valeur ma silhouette. Je peux passer des heures dans les boutiques. A une certaine époque, c'était même devenu mon rituel du vendredi soir pour bien commencer le week-end.

 

Cette addiction a été remise en cause il y an deux ans pour deux raisons :

- la baisse de mon pouvoir d'achat depuis que je me suis mise à mon compte (et oui, on n'a rien sans rien! mais je vous en parlerai dans un prochain article)

- la démarche éco-responsable dans laquelle je me suis lancée pour essayer de mieux traiter la planète et les êtres qui la peuplent.

 

Le fait d'avoir un plus petit salaire qu'avant m'a forcée à réduire ma consommation et m'a aidée à prendre du recul sur celle-ci, à y réfléchir sérieusement.

J'ai réalisé que ce n'était pas sain de consommer autant de vêtements, que j'étais victime du "fast fashion" mis en place par les grandes enseignes de mode pour nous faire consommer plus, et plus réguilièrement (tous les mois voire toutes les semaines!). 
Puis j'ai appris que l'industrie textile était la 2e industrie la plus polluante après celle de l'alimentaire. J'ai également entendu parler de l'atelier Zara qui s'est effondré sur ses employés  au Bangladesh, remettant en cause les conditions de travail de ces couturières. Je me suis dit que je ne pouvais pas continuer à participer à tout ça. J'ai décidé de faire mon "colibri" dans ma vie (référence à l'association du même nom) et je voulais donc faire ma part des choses, aussi avec ma consommation textile.
J'ai donc largement freiné ma consommation voire même stoppé, mais au bout de quelques mois... mon addiction m'a relancée !

J'ai donc pris la décision d'être moins radicale, et plutôt que de ne plus consommer du tout, de consommer mieux.

 

Je ne vais presque plus rien acheter dans les grandes enseignes car je refuse de faire fructifier ces grandes enseignes qui traitent mal leurs salariés et enrichissent des actionnaires déjà très prospères. 

Par contre, je consommes des vêtement de seconde main, soit via les vide dressing soit via Emmaüs ou même les friperies.  Cela est responsable et en plus me coûte beaucoup moins cher ! J'aime l'idée de redonner une seconde vie à des vêtements, de trouver des pièces qui ont une histoire. D'ailleurs, je fais pareil avec les habits que je ne porte plus : soit je les revends soit je les donne à Emmaüs, mais je ne les jette plus !

 

En parallèle, je consomme français. Et oui, de plus en plus de jolies marques françaises font leur apparition et proposent de très belles pièces avec de beaux détails. Certes, cela vaut plus cher que des vêtements produits à l'autre bout du monde et cousus par des salariés payés au lance pierre, mais vu que je consomme moins, je peux m'en acheter de temps en temps. Vive le slow fashion français !

 

Et voici quelques marques que j'ai découvertes et dont je suis fan : 

- SAAJ Paris, ma marque chouchoute, je suis folle de toutes ses pièces et de la créatrice, 

- Janne Mill, encore de belles pièces chics et actuelles et une créatrice en or,

- Juste un Oui, une jolie marque du Sud Ouest avec beaucoup de dentelle,

- Navy Paris, toujours plein de nouveautés et des robes à tomber,

- Seven August, une belle marque bordelaise aux jolies finitions,

- l'Atelier de Camille, très chic et de très belles matières,

- Sweeties by Aude D, de très belles blouses avec de jolis détails,

- Mademoiselle D, une jolie marque parisienne qui se renouvelle beaucoup.

- Haspen Paris, de pulls faits en France, tellement rare !

 

 

 

Voilà, je m'appelle Géraldine j'ai 33 ans et je suis addict aux fringues mais je me soigne

Je suis fière de ma consommation textile qui s'est bien ralentie et qui est réfléchie aujourd'hui. Et je suis fière aussi de soutenir ces belles marques françaises qui nous rappellent que nous créons de très belles choses en France, dans le respect des salariés et de la planète !

J'ai vraiment l'impression de faire ma part des choses et je me dis que si plus de personnes consommaient ainsi, la planète se porterait mieux et les entreprises françaises embaucheraient plus. 

 


Je terminerai cet article cette fois-ci par par une citation, mais par la légende amérindienne du colibri qui illustre cette démarche  : 

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! "

Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part."

 

 

 

Photos : Pinterest, Saaj Paris, Juste Un Oui, Janne Mill. 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mes jolis bonheurs ce sont vous !

September 1, 2018

1/2
Please reload

Posts Récents

September 28, 2019

November 17, 2018

October 27, 2018

September 22, 2018

Please reload

Archives